La coupe du monde de football féminin peut-elle dynamiser l’économie ?

297

On le sait, lorsque les sportifs français obtiennent de bons résultats, c’est bon pour le moral des consommateurs. Cela s’était vu lorsque l’équipe de France de football masculin avait remporté la coupe du monde en 1998, et plus récemment en 2018. Est-ce qu’il en sera de même avec les bleues ?

Une entreprise vosgienne qui soutient les bleues

C’est moins flagrant que pour l’équipe masculine, mais on peut tout de même voir certaines entreprises encouragées les bleues et créer l’événement autour de la coupe du monde de football féminin.

C’est le cas de la Ligne Verte magasin de linge de maison dans les Vosges qui a créé pour France 2019 des broderies à l’effigie des bleues. De jolies broderies sur des ensembles de salle de bain (serviette, gant de toilette, drap de plage).

On peut féliciter ce genre d’initiative qui notez-le a l’avantage de promouvoir une compétition sportive féminine ! Lorsque l’on parle d’équité dans les entreprises, qu’en est-il dans le sport, le foot ?

On ne parle que trop peu des bleues, certaines d’entre elles ont tout de même remportées la ligue des champions !

Inutile de débattre sur ce sujet, nous n’allons pas changer les choses, le problème nous le savons tous est une histoire de sponsors, de droits tv…

Malgré tout, il est certain que la coupe du monde de football féminin dynamise l’économie, et pas seulement dans les villes où se déroulent les matchs de la compétition.

Notons que parmi les 9 stades qui accueilleront les équipes, un se trouve en région Grand Est, il s’agit du stade Auguste Delaune à Reims.

Il n’y a pas que la Ligne Verte à Gérardmer qui se mobilise pour cet événement mondial, mais nous savons tous qu’il faut probablement attendre de voir nos bleues atteindre la finale et gagner cette coupe du monde France 2019 pour vraiment y percevoir un intérêt plus important de la part des français.

Rendez-vous en finale, allez les Bleues, allez la France !